À go, on booste notre système immunitaire!

À go, on booste notre système immunitaire!

Dernièrement, je vous demandais via un vox-pop quels étaient vos trucs pour renforcer votre système immunitaire.  Chez-nous, on en utilise plusieurs et (je touche du bois…) ça semble porter fruit, car nous sommes à peu près jamais malades, yé! La gastro n’est jamais rentrée chez-nous (je re-touche du bois), avec une cocotte de maintenant 5 ans qui a fréquenté la garderie et maintenant l’école, ça relève de l’exploit… et les rhumes sont peu fréquents et on réussit à y mettre fin assez rapidement.

Je vous partage mes tops-trucs:

  1. Mode de vie

Ouin, le traditionnel trio bonne alimentation / sommeil / exercice régulier.  Il revient toujours celui-là, mais coudonc, c’est à la base d’une bonne santé globale, incluant un top système immunitaire!

2. Une «belle» flore intestinale

Je sais pas si c’est si beau que ça (!!!), mais les scientifiques abordent majoritairement dans ce sens… flore intestinale et système immunitaire vont de pair.   Pour s’aider, les probiotiques (kéfir, choucroute, kombucha, spiruline, aliments fermentés, etc. ) et les prébiotiques (ail, chou, betterave, brocoli, légumineuses etc.) peuvent être intégrés dans notre alimentation.

Attention: la prise d’antibiotiques, la gastro et la mauvaise alimentation peuvent faire un carnage sur une flore intestinale… dans ces cas, redoublons d’efforts pour s’en reconstruire une.

3. Limiter le sucre

Si on simplifie au max l’explication, le sucre altérerait la capacité des globules blancs à tuer les méchants microbes!

4. Les vitamines

Les études démontrent de plus en plus clairement qu’un déficit de vitamine D rendrait les cellules tueuses semi-comateuses.  Une prise de supplément, surtout l’hiver, permettrait de remettre de la mine dans le crayon de ces cellules.

Paraît-il aussi que la vitamine C donnerait un bon coup de main au système immunitaire, d’où vos réponses de manger des clémentines, des huiles essentielles d’agrumes etc. l’hiver pour aider à combattre les microbes.

5. L’échinacé

Chez-nous, dès que le moindre chatouillement se ressent dans le fonds de la gorge, dès qu’une narine se bouche un tantinet, on pige dans le pot d’échinacé.  Elle aurait des propriétés anti-infectueuses contre le rhume et la grippe. (consulter un médecin si conditions particulières de santé).

Bref, au quotidien pour moi, c’est du kéfir pour déjeuner, un kombucha dans la journée, une alimentation saine, équilibrée et variée, de bonnes nuits de sommeil, une supplémentation en vitamine D quotidienne et un petit boost d’échinacée aux premiers symptômes de rhume!  Ça semble beaucoup, mais l’habitude s’acquière rapidement quand on sait que c’est bon pour nous!

Je vous souhaite un hiver en santé les Passionnés!
Julie