Planification des Fêtes, no stress!

Planification des Fêtes, no stress!

As-tu déjà vécu des mois de décembre quasi-angoissants? Du genre que tu stresses pour les cadeaux, en sachant pas quoi donner et/ou à qui et/ou avec quel argent,  tu veux impressionner la belle-famille, tu penses à tous les tours que «Lutin-coquin» devra effectuer chaque jour pour suivre la mode, au calendrier de l’avant qu’il ne faut pas oublier à chaque matin, aux 5-10lbs que tu devrais idéalement perdre pour paraître bien dans ta ptite robe des Fêtes…

Je me confesse, je suis de type hyper-ultra-performante de nature, d’éducation et par intérêt.  Comme femme, comme maman, comme entrepreneure.  Plus je rencontre des mamans 2.0 entrepreneures, plus je comprends que c’est loin d’être rare.

Bref, la recherche d’être top partout est si présente que ça épuise un tantinet trop intense pendant certaines périodes.  À noter que je rajoute au paragraphe A que je suis traiteur depuis 4 ans maintenant, alors le mois de décembre représente un défi de taille côté business.

Donc je comprends ton angoisse pré-Noël, mais je te dis «hoooo la fille (ou le gars), relaxe».

Je me suis auto-thérapisée (mon auto-correcteur me dit que c’est pas un beau mot) pour vivre un mois de décembre plus zen cette année.  Et je me suis dit que sûrement ça rejoindrait quelques-un(e)s de mes Passionné(e)s…

Alors voici 2 phases en 10 étapes.  Presque pas organisée la fille.

PHASE I: Préparation mentale

ÉTAPE 1: Mais qu’est-ce que je veux?

On recherche quoi pour Noël? Vraiment là. Genre tu sais que tu meures le 1er janvier (désolée pour le choc!) .  Qu’est-ce que tu aimerais retenir de ton Noël? Des enfants qui développent des cadeaux en série en attendant le prochain? Ta belle petite robe? Des décorations qui impressionnent des voisins? Des moments en famille, des câlins? Des sourires d’enfants, des jeux de cartes?  Des rires autour de la table?  Un rapprochement avec ta spiritualité? Des pardons?  Ça porte à réflexion!

ÉTAPE 2: Choisir ses batailles

Je me souviens d’un Noël il y a 5 ans. Ma fille avait 4 mois, j’allaitais jour et nuit aux heures et demi.  Tsé le trou de c** en dessous des bras.  Par habitude probablement, parce qu’on avait une nouvelle maison et parce qu’on aime beaucoup l’Humain,  on a invité beaucoup de monde on a dit oui à TOUTES les invitations ce Noël là… ( de mémoire c’était événements en 10 jours).  Ça avait comme pas d’allure.  La p’tite était brûlée, j’étais brûlée, mon Homme était brûlé de nous voir brûlées.   Donc l’étape 2: choisir ses priorités.  Quels seront les soirs de Fêtes et lesquels seront prévus juste pour … vivre relax.

ÉTAPE 3: Les réceptions

Quels jours tu reçois? Combien de personnes? Quel genre de repas y sera servi? Repas traditionnel, buffet, cocktail dînatoire?

Qui cuisine? Potlock? Tu cuisines? Traiteur (hihi! j’en connais des EXCELLENTS!!)

ÉTAPE 4:  Les cadeaux

Les cadeaux…. ahhhh. Je suis coupable.  J’aimerais gâter chaque personne que je connais de près ou de loin.  Je prends un plaisir fou à CHOISIR  ce qui fera plaisir à cette personne et très honnêtement, ça se peut bien que mon propre plaisir soit supérieur à celui qui reçoit le présent.  Juste dans l’attente de ce regard qui déballe.  Genre je sacrifierais un voyage dans le sud pour pouvoir donner des cadeaux.

Mais y’a quand ben même un budget.

Et pour les enfants, c’est une toute autre dimension.  Les enfants autour de moi sont INONDÉS de cadeaux (je suis consciente que ce n’est pas le cas de tous les enfants…).  Que valent-ils aux yeux de l’enfant ces cadeaux? Je sais pas, mais en considérant que ma fille recevra des cadeaux de plein de monde, j’ai décidé de me limiter à 1-2 cadeau.  (et un autre du Père Noël, si elle est sage :-)).  Et nous insistons pour qu’après chaque déballage, elle montre de la reconnaissance.

À cette étape, dresses une liste de cadeaux avec ton budget!

PHASE II: ACTION

1ère semaine:

-Magasiner en ligne les cadeaux de Noël (Je suggère chezfarfelu.com, ideecadeauquebec.com, etsy.com, chocolatsfavoris.com, soinslherbier.com). Des cadeaux faits ici, c’est souvent original!  Ça arrive vite en plus! (c’est risqué de commander de Chine rendu en décembre! pas sûr qu’on reçoive avant les fêtes…)

-Si tu choisis un traiteur pour déléguer en totalité ou en partie tes réceptions, c’est le temps de réserver et choisir ton menu!

-Si tu choisis de cuisiner pour tes réceptions, c’est le moment pour planifier les menus!

-Se planifier un 30 minutes pour soi, que pour soi

2e semaine:

-Magasiner en magasin (en semaine de jour si possible!!!) ce qui n’a pas été acheté en ligne

-Décorer la maison (sapin, intérieur et extérieur)

-Si tu cuisines, c’est le moment pour cuisiner tout ce qui se congèle (desserts, tourtières, ragoûts, etc.)

-Remplir le congelo d’items «VISITE»:  Ça arrive-tu chez-vous ça? Tsé le monde qui vient dîner, ou qui passe pour dire bonjour en pm… et finalement il est rendu 17h et faut ben les inviter à souper!

Lasagnes, poulet général tao, coquilles saint-jacques, truites farcies aux fruits de mer, chili au poulet… et pourquoi pas médaillons de kangourou.   Bon ok j’en ai profité pour me plogguer 🙂

-Planifier les jeux et activités pour les réceptions (pour les adultes et enfants)

-Faire sa liste d’épicerie et sa to-do list pour les jours de réception

-Se planifier un 30 minutes pour soi, que pour soi

 

3e semaine:

-Emballer les cadeaux

-Effectuer les achats d’alcools et breuvages

-Se planifier un 30 minutes  pour soi, que pour soi (et utiliser peut-être un peu de l’item précédent)

 

4e semaine:

-Effectuer tous les achats de bouffe (ne pas oublier que le 25 et le 1er, c’est fermé!)

-Ah et…se planifier un 30 minutes pour soi, que pour soi.

 

La veille des réceptions:

-Préparer TOUT ce qui peut se préparer d’avance côté cuisine

-Préparer l’espace «enfant»: coin cinéma (avec popcorn et doudous), coin bricolages (cartons, collants, crayons, ponpons, curetips etc… avec concours du plus beau brico!) coin vie de famille (cuisine, poupées etc), coin déguisements (les vieux colliers, chapeaux de père noël, colliers hawaïens! demandez-leurs de vous montrer leur déguisement!)

-Monter la table. Ça peut être tellement simple jusqu’à la plus thématique… si tu es comme moi je tire un grand plaisir à monter une top-table! Mais j’ai été reçue aux assiettes en carton et j’ai apprécié cette simplicité… L’important c’est tellement pas dans quoi on mange, mais avec qui on mange!

Le jour de la réception:

-Terminer les préparations culinaires

-On mise sur l’ambiance: lumières, musique, chandelles parfumées… et énergie positive!

-Se prévoir 2h avant la réception pour VIVRE. Jouer dehors, coller les êtres chers en-dessous d’une doudou, peu importe… tu te sentiras relax, et en bonus cette belle énergie se répandra parmi tes invités!

Et toi, comment ça se passe ta planification?

Julie